Pour nous contacter

Pour nous contacter et faire passer des infos sur le blog : blog.faireetfil@gmail.com

mercredi 28 septembre 2011

Hand Eye Magazine


J’ai découvert dernièrement un blog et un magazine américain fabuleux sur l’art, l’artisanat et le design. La part du textile y est plus que largement représenté, que ce soit des sujets sur les teintures de fil, le filage, le feutrage, les broderies, le tissage, la couture, le tout traité sous l’angle de la tradition (technique) et de la création (design et art) !
Le blog ici : handeyemagazine.com

Même si vous ne comprenez pas l'anglais, il y a toujours de quoi cheminer, en cliquant sur les photos, et dans le menu violet de droite, allez-y au hasard, toujours de belles images à voir donnant l’envie de foncer illico dans son atelier !
J’ai commandé le n°5 spécial textile (il faut avoir un compte paypal pour pouvoir payer, il faut compter 11€50 par n° frais de port compris). Voici quelques extraits.






Puis j’ai commandé le n°3 spécial Asie centrale dont plus de la moitié des articles sont consacrés au textile. Quelques extraits







A bientôt
Pauline


vendredi 23 septembre 2011

Tiss’amical du 4 septembre 2011


à l'Atelier de Babou Bordeaux

Personnes présentes :

Nouvelles venues :
-Ingrid : professionnelle, travaille la lirette, fait partie aussi de fil et métier. Habite les Charentes Maritimes. 
-Marie : vient de Libourne. Travaille dans l’œnologie.
-Coline : Professionnelle, travaille le feutre, secrétaire à Fils et Métiers, fait aussi du filage.
-Nicole : vient de Dordogne. A vécu longtemps en Afrique, désire se remettre au tissage.
-Sandie : Plasticienne, association art et environnement «  nouvelle traverse », travaille sur la CUB de Bordeaux.
-Agnès : débutante dynamique

Les anciens :
-Benoît, Brigitte, Paulette, Hélène, Gabriëlle, Martine, Gerty, Pauline et Isabelle qui a eu la gentillesse de nous accueillir dans son bel atelier.

Thématique du jour :
Matières premières et outils :
Où trouvez-vous vos fils et matériel pour tisser ?
Quels sont vos adresses et astuces pour trouver les fournitures ?
Nous échangerons aussi sur vos rencontres et expositions de l’été.

Déroulement de la journée :
Matin, arrivée 10h30, chaleureuses retrouvailles.
Tour de table avec présentation des nouvelles venues, de très belles réalisations sont présentées.
Puis le tour des anciens avec leurs œuvres. Chapeau bas à tous.


14h : pause déjeuner avec célébration de l’anniversaire de Paulette : un grand merci à toi et encore tous nos vœux. Pause qui s’est un peu prolongée, fut bien agréable et animée par la sœur de Paulette et sa vielle à archet, merci à elle aussi.
 Plus tard….tour de table sur les différentes astuces pour obtenir des fournitures et du matériel.
En voici quelques unes :

Limousin Lecart : vendrait en déstockage des fils très fins, information à suivre.
Stocks de magasins qui ont fermé, dons, achats en solde.
Filature italienne (Coline) Mohair
Fonty
Fileuses pour du filé main
Laine mèche ou cardée. Drg feltro. En Toscane.
Agache linéaire
Linéaire Saint Martin.
Des sœurs à Terrasson seraient en train de vendre des stocks de fil et du matériel.
Nicole a un stock de coton provenant d’Afrique.
Ardelaine en Ardèche ( laine).
Burkhard-Dreier en Suisse toutes sortes de fil de qualité.
Valgaudemar dans les Alpes ( laine )
Laine et tricot ( laine de qualité, des quatre coins du monde ) internet
Tricotin.com ( fils et un peu de matériel) internet
Alysse ( un peu de matériel et des fils ) internet

Le bon coin site de vente sur internet mais aussi Ebay peuvent être de bonnes sources..
 Gerty a la possibilité de faire venir du matériel d’occasion.
ARM en Suisse propose aussi du matériel sur internet ainsi que Leclerc Canada.
Le site « le filage » est riche en renseignements, forums intéressants, appartient à Alysse.
Malheureusement un gros soucis avec Artifilum qui ne donne plus de nouvelles.

Mais nous devons nous séparer car l’heure a tourné plus vite que prévu !!!
Quelques rapides nouvelles sur l’exposition de Hautefort qui s’est très bien déroulée.


A signaler que Paulette et Hélène sont en train de mettre sur pied une bibliothèque superbe et bien pratique.

Encore un grand merci à Paulette ainsi qu’à Isabelle,  qui une fois de plus nous a montré son excessive gentillesse et sa disponibilité.

A bientôt.

Agnés


Crédit photographique : Descombes, Eiccholtz, Lairat


Photographies de Sandrine Cornillot

Sandrine Cornillot, photographe, a exposée cette année à "Matières Croisées" dans la tissanderie de Hautefort. Vous trouverez ici des clichés pris en 2010 et 2011, tissant lumières et fibres tel un petit paradis de laine !

jeudi 1 septembre 2011

Le tissage fait du cinéma

Voici l'article de Sud Ouest du lundi 29 août 2011:

UNE COLLABORATION INEDITE

Rémi Borel, cinéaste, a demandé à la tisserande Sylvie Boyer de réaliser une œuvre pour son film sur les harkis.

photo lutgarde detry

Rémi Borel, cinéaste et documentaliste, voulait faire un reportage sur les harkis réfugiés en France. Son film sera diffusé en 2012, pour le 50e anniversaire de leur arrivée en France.

Pour ce documentaire, Rémi Borel a interviewé et filmé ces personnes qui lui ont confié leur vécu dans la tourmente de l'histoire en Algérie et à leur arrivée en France. Dans son reportage, il a voulu insérer des images personnelles en associant un artiste qui pouvait, par ses œuvres, représenter les souffrances et la douleur de ces déracinés.

Sylvie Boyer, artiste tisserand à Penne-d'Agenais, est connue dans toute l'Aquitaine pour la création de vêtements sur ses métiers à tisser mais également pour ses œuvres uniques. Un jour, à sa grande surprise, le cinéaste a voulu la rencontrer pour lui communiquer ses souhaits : un tissage de trois couleurs représentant les trois moments forts et pénibles de ces personnes, le rouge, signe de guerre et du sang versé, le blanc pour l'exil et le noir qui était la couleur des camps où ces harkis ont souffert du froid et de l'isolement. Sylvie, reine du langage tissé, a tout de suite eu un aperçu de ce qu'elle allait réaliser ; dans les bandes tissées de couleurs, elle allait insérer des mots lourds de sens comme guerre, peur, exil, camps, espoir, liberté…

Pour Sylvie, ce furent des moments émouvants et très enrichissants. Elle a travaillé dans une atmosphère chargée de silence et de concentration extrême, où l'œil de la caméra était rivé sur son métier.

Prêt pour le cinquantenaire :

La rencontre de l'artiste affairée sur son métier, créant l'œuvre, et du cinéaste pour les prises de vue a eu lieu à Carlane. L'œuvre à peine terminée était exposée lors du week-end Penne'Art 4 et l'est aujourd'hui dans l'atelier de Sylvie Boyer, rue Bombecul (près de la mairie) à Penne-d'Agenais.

Quant à Rémi Borel, il termine actuellement son documentaire qu'il présentera l'an prochain pour le cinquantième anniversaire de la fin de la guerre d'Algérie.

*