Pour nous contacter

Pour nous contacter et faire passer des infos sur le blog : blog.faireetfil@gmail.com

jeudi 23 juillet 2009

Exposition d'Ikats

Sur la proposition de Shukuko Voss-Tabe, de l’Association Amitiés Tissées, Paris, le Musée de la Civilisation Celtique, Bibracte présentera des Ikats créés par les membres de l’Ikat Kring des Pays Bas. Du 13 juin au 20 septembre 2009 à Saint Léger sous Beuvray (71), ICI pour visiter le site du musée et avoir les infos complémentaire.

Maintenant, quelques mots sur l’association néerlandaise d’Ikat, « Ikat Kring » :

L’association néerlandaise Ikat Kring a été fondée le 20 septembre 1996 à Wildervank,* dans le nord des Pays-Bas, par un groupe de créatrices et de donatrices manifestant un intérêt sérieux et concret pour l’Ikat. Depuis la fondation de l’association, les membres se rencontrent deux fois par an, se présentent les Ikats qu’elles ont créés depuis la dernière réunion et s’échangent leurs différentes approches de leurs travaux.
* Depuis l’automne 2008 le siège s’est installé au Stayokay Hostel à Bunnik, près de Utrecht.

En 1998, le groupe Ikat Kring a exposé au Wereld Museum de Rotterdam des Ikats inspirés de l’île de Sumba en Indonésie. Il a voyagé au Japon, en Inde et en Indonésie pour découvrir et apprendre les diverses techniques propres à chaque pays. Il est aussi allé au Japon et y a rencontré le Maître japonais d’Ikat Jun Tomita, qui s’est peu après rendu à son tour à Wuldervank pour travailler avec les membres du groupe.

En 2005, elles étaient invitées à Paris par l’Association Amitiés Tissées et ont exposé leurs Ikats inspirés de la technique japonaise appelée « Kasuri ». L’année suivante, elles étaient invitées au Musée Textile de Geldrop aux Pays Bas.

L’exposition au Musée de la Culture Celtique montre leurs créations inspirées des techniques de différents pays, de l’Indonésie, de l’Inde, du Japon et de l’Afrique, ainsi que des Ikats ethniques que le groupe a collectionnés.

Le but de l’association:
Consigner, étudier, conserver et développer les connaissances en matière d’Ikat et de techniques Ikat.
Stimuler et coordonner la pratique créative de technique Ikat, au sens large.
Acquérir une réelle compréhension des techniques traditionnelles et rendre leur réalisation accessible à nos métiers modernes.
Stimuler la créativité propre dans les applications adaptées à notre contexte culturel.

Comment y parvenir:
Chercher ensemble plus d’informations sur la technique Ikat.
Développer nos connaissances en Ikat en suivant des informations, des présentations et des conférences.
Tenir des réunions fixes, provisoirement bi-annuelles, durant 2 jours au Weefcentrum (Centre de Tissage) à Wildervank. Pour ces réunions, chaque membre est tenu d’exécuter le travail dont elle a été chargée lors d’une réunion précédente.



Aucun commentaire: