Pour nous contacter

Pour nous contacter et faire passer des infos sur le blog : blog.faireetfil@gmail.com

jeudi 18 septembre 2008

Faire et Fil a enfin son logo !




Expérience : une journée de découverte du tissage en centre aéré, avec des enfants entre 4 et 6 ans

Pour la deuxième année consécutive, l'atelier de Babou a encadré des journées de découverte du tissage auprès de tout jeunes enfants.
Cette activité se déroule avec de petits peignes d'encroix déjà monté.
Les enfants travaillent par deux : l'un actionne le peigne (dessus/sessous/tassage), l'autre passe la navette. Certains, les plus mordus travaillent seuls.

Pari un peu audacieux, car ils sont vraiment petit : notion de droite et gauche, de passer dessus ou dessus, tirer assez sur la trame pour une jolie lisière...... Beaucoup de découverte de manière ludique et valorisante pour eux. Les jeunes garçons un peu nerveux et instables sont souvent ceux qui s'accrochent et se concentrent le mieux (une fois de plus).

Cette activité n'est réalisable qu'à partir du moment ou elle n'est pas présentée comme un atelier à faire "de telle heure à telle heure", mais se déroule tout au long de la journée, pendant laquelle l'enfant peut aller jouer, participer à autre chose, puis revenir.
Un moment est pris pour toucher différentes matières, comme de la laine brute non lavée, puis filée, du lin, des fibres artificielles.
Expérience enrichissante qui a aussi beaucoup plu aux animateurs.
Isabelle Hautefeuille, atelierdebabou@cegetel.net

mercredi 20 août 2008

Une bonne adresse : la Fontaine des Thiolles

Voici ma découverte du mois d’août, lors d’un arrêt à Saint Germain l’Herm, je me suis laissée guider vers les chambres d’hôtes de la Fontaine des Thiolles, ancienne ferme en pierre, isolée dans la verte et mystérieuse forêt du parc régional du Livradois Forez (Auvergne)… Accueil chaleureux et familial de ce couple mi-hollandais (Mieke) et mi-belge (Jan) qui on repris ce lieu avec simplicité et authenticité. Le plus de ces chambres d’hôtes est que la grande salle de séjour accueil un métier à tisser, en attente d’une chaine, d’un pédalage…. Mieke et Jan m’expliquent que l’ancienne propriétaire du lieu tissait, elle avait deux métiers et que celui-ci, le plus grand, est resté avec toutes ses navettes et son passe lisse. L’objet étant beau, il trône dans cette pièce qui accueille aussi une très bonne table d’hôte que je recommande ! Bref tout cela pour vous dire que si vous avez envie de vacances, repos, calme, promenade dans la nature… et pourquoi pas, monter et tisser une petite chaîne sur ce métier, c’est le lieu idéal : Je vous invite à visiter leur site ICI pour avoir une idée un peu plus précise et puis si un jour vous passez par là-bas… qui sait ! Pauline.

Une plaquette pour Faire et Fil

Voici la nouvelle plaquette de l’association où vous pourrez également découvrir le nouveau logo ! Merci de cliquer sur l'image.

mardi 1 juillet 2008

Stage toile en juin à Bordeaux, poéme sur le tissage

Voici le compte rendu d’Anne Fénié que je remercie pour sa plume estivale colorée et pleine de fraîcheur qui a parfaitement retransmis l’ambiance de notre week-end studieux ! :
« Atelier de Babou, stage sur le point toile : voici, en bref, l’intitulé qui va nous activer à l’aube de l’été.
C’est d’abord le samedi : des cartes routières, des fils invisibles tissés depuis longtemps des unes aux autres nous mènent Rue des Douves, à Bordeaux, entre rideaux, portes légères et passiflore, teintes éphémères.

Chacune, ou presque, (je suis nouvelle et peu « armée » d’un seul petit métier, bien bien léger ) a préparé sa belle armure, ses fils de trame, venus, pleins d’âme, du Périgord, de la Charente, de Bordeaux Nord, de Mac-adam !
Chacune reconnaîtra là ses outils venus des quatre coins de Faire et Fil, de ces rencontres en nœud gordien...bien arrimées à nos métiers.

Le samedi c’est Isabelle qui nous pilote, sans hésiter entre métiers, matières, touchers, techniques et mille pistes inter-ethniques. Un grand Rachid, main sur le cœur, ouvre pour nous, un coin de page mozabite. Les idées fusent et elles s’égarent et vagabondent au fil des questions, des découvertes qui rebondissent et nous inondent.

Voici tout expliqués : point toile tout simple, reps, cannelé, natté, premiers essais et tant d’effets ! Simple chaîne, double chaîne, photographiées, filmées. Le geste visualisé, étudié, décomposé, répété, sera, plus tard, « blogolisé » ! Samedi est chaud, voici l’été !

Et puis dimanche, toutes nos pistes et nos demandes trop hors sujet retrouvent, au frais, la vraie « cheftaine », une Isabelle, regard serré et : « au boulot ! ». Il faut maintenant, au métronome et au programme se conformer.
Et c’est le jour du point noué en p’tits tapis, pour les souris.

C’est à la loupe que nous voyons chaque structure : échantillons. On fouille, on creuse, on note, « on ne papillonne plus, Mesdemoiselles, on échantillonne !...et ça donne !...de beaux bouts de tissus endroits, envers, tassés, aérés, modulés au gré de chaque fée.

Les neurones ont atteint leur lisière, les « oies » sont gavées de richesses tisserandesques et chacune s’envole, accrochée à un fil qui s’étire et chuchote pour nous dire :
la chaîne a ses raisons que notre trame ignore ! »




dimanche 29 juin 2008

Stage « Autour de la toile » à l’Atelier de Babou, en juin à Bordeaux par Isabelle

Voici le compte rendu technique d’Isabelle Hautefeuille, notre maître et «gourou» de ce week-end du 21 et 22 juin 2008 :

« Le but du stage est d’appréhender la richesse infinie des possibilités de création avec le point de toile, première des trois armures fondamentales du tissage.
Cinq métiers à tisser étaient montés avec un même enfilage suivi : 1/2/3/4. La différence était dans l’organisation des couleurs et la densité des fils en peigne :
- 1 métier monté avec deux couleurs : &partie avec les couleurs alternées 1fil/1fil, 1 partie unie d’une des deux couleurs, 1 partie unie de l’autre couleur, une partie 2 fils/2fils.

- 1 métiers montés avec 4 couleurs, 4 fils par couleur

- 1 métier monté avec 2 couleurs en alternance : 1 couleur sur les lames paires/ 1 couleur sur les lames impaires.

- 1 métier monté avec un coton à tapisserie écru.

- 1 métier monté avec une chaîne unie en laine, pour ne s’occuper que de la structure même. Malheureusement nous avons eu un problème technique nous n’avons pas pu expérimenter ce montage.

Chaque stagiaire a pu tisser sur tous les métiers et ainsi réaliser des tissages très différents : toile, reps, cannelé, natté, jeu de point par la couleur, point et nœuds de base pour tapis, tissage double face 2 chaînes/1 trame , 2 chaînes/2 trames, tubulaire.

Nous avons ponctué des moments de tissage et de théorie en découvrant la lecture et l’écriture des armures, et en observant le tissu à l’aide d’un compte-fil permettant de lire et de comprendre la structure de celui-ci.

Le stage s’est déroulé dans une ambiance très conviviale, avec quelques visiteurs chargés d’histoire de leurs pays, ou en questionnement face aux métiers à tisser et à notre activité.

Assez denses, ces deux journées ont été riches de découverte et d’échange.
Anne nous a fait une démonstration de tissage sur le Tissanova, qui lui permet de tisser des pièces qu’elle intègre dans ses tricots. Très colorés, très joli et intéressant. Sa technique, elle l’a développée toute seule, et c’était son premier stage de tissage.

Stagiaires présentes : Pauline Lairat, Anne Fénié, Patricia Constantin, Josiane Dumont, Paulette Nouhaud."

samedi 28 juin 2008

Stage de fléché niveau 2, en juin à Douville

Voici le petit compte rendu de Josiane Dumont que je remercie pour sa retransmission écrite : « Bonne humeur (malgré un temps mi figue mi raisin) et technicité ont été réuniespour le fléché niveau 2 du 17 juin auquel nous étions trois participantes :Nadine, Paulette et moi-même.Avec les démonstrations et les conseils avisés d'Isabelle nous avons réussi àcomprendre le tissage par le milieu pour réaliser les chevrons.

Avec le changement de couleur nous avons expérimenté les pointes de flèche avecl'envie d'en conna
ître plus.La pause café et le repas sorti du four de Nadine et de nos paniers ont été lesbienvenus pour l'instant du partage et nécessaire pour souffler un peu.C'est une réussite. A renouveler !Josiane"

lundi 16 juin 2008

Fils ourdis attachés en chaînette

Un petit film pour rappeler ce geste fort utile aux débutants !

Stage métier à bras, 1er et 2 juin 2008


Voici quelques photos de notre stage de « remise à niveau », afin de monter encore une nouvelle chaîne sur nos métiers respectifs, de continuer à apprivoiser notre matériel qui nous l’espérons nous mènera à de belles réalisations tissées ! Ces deux jours sous le signe de la bonne humeur et de la pluie, ont finis par me donner plus de confiance en moi côté technique. Paulette, Marie Paule et moi-même (Pauline) étions entre les mains expertes d’Hilary. Maintenant nous sommes prêtes à nous lancer seule !

Ourdissage


Passage au rateau


Enfilage aux lisses


Un peu de tissage


L'équipe au complet lors d'une petite pause au jus de poire bio, au thé indien en direct du producteur et aux cookies au sésame maison!

jeudi 29 mai 2008

Intervention de l’association auprès d’enfants

Héléne Friry est intervenue dans le centre de loisirs « Lou bricoulous » à Saint Amand de Vergt (24), auprès d’enfants de 7 ans et plus pour animer une initiation au tissage pour le compte de Faire et Fil. Cette intervention s’est dérouleé mercredi 14 et 21 mai. Ce centre se situe dans une zone rural, il est très dynamique et propose depuis le 14 mai une thématique sur le jardin, imaginaire, zen ou potager, création d’un bassin, plantations de légumes, semis et fleurs de saisons… Nous leur souhaitons de bonnes pousses !

mardi 13 mai 2008

Broderies et textiles dans le monde

En cliquant ICI vous accéderez à un site très bien fournis en photos, réalisée par une voyageuse brodeuse, « Elisapassions ». Depuis sa page d’accueil, cliquer sur les liens dans la colonne de droite pour voir des broderies double face sur soie (Chine), du batik (Indonésie), Les jours de Cilaos (La réunion)… un régal de fils !!

Mais qu’est-ce que le Bogolan ??

Cliquez ICI pour découvrir cette technique d’impression textile africaine, ainsi que la collaboration entre un styliste, un peintre et une artisan. Le site est en anglais. Surtout, ne ratez pas la possibilité de réaliser votre propre Bogolan virtuel en cliquant sur « make your Bogolanfini »… !!! Des infos en français sur http://www.bogolan.fr/

Marieth Création, le défilé du 1er mai comme si vous y étiez !

"Vous voulez voir ou revoir le défilé de mode qui s'est déroulé le 1er mai dans mon atelier de tissage, visitez le site internet de l'association Partage'art : http://partageart.fr/. Arnould, le Président a déposé une trentaine de photos sur ma page. Ce reportage vous donnera un aperçu de mes dernières créations.Ne pas hésiter à venir me rendre visite à l'atelier pour que je vous présente ma collection dont un tissage en fil d'ortie. Au plaisir de vous recevoir. Bien cordialement. Marieth"
Cliquez ICI pour le défilé, et pour son site perso c’est LA, bonnes découvertes autour de ses fils tissés !

samedi 26 avril 2008

Un peu d’histoire

Josiane nous fait part d’une bonne adresse web pour se replonger dans l’histoire du tissage, cliquer ICI.
J’en profite pour vous faire part de ma petite découverte, un article de Catherine Pomparat ICI, faisant référence au célèbre livre intitulé «Dieu d’eau» de Marcel Griaule, qu’il est possible de télécharger librement à partir de ce lien… bonne lecture pour les curieux !!

dimanche 13 avril 2008

Guide professionnel des artistes

La 4° édition du guide de Michel Allenou "Guide professionnel des artistes" est disponible sur le site http://www.solutions-creatives.com/, cliquez sur « guides gratuits » et remplissez le formulaire afin d’avoir accès au téléchargement libre. Il est également possible de commander sur papier ce guide de 400 pages. Crée en 1992, le Guide Professionnel des artistes est aujourd’hui l'ouvrage de référence des professions artistiques en ce qui concerne les questions juridiques, fiscales, sociales et commerciales.

Compte rendu du Tiss’Amical d’avril

Le week end dernier a vu se tenir à Saint Geniès (24) un Tiss’Amical sous les couleurs du Guatemala. Gerty, Josiane et Michèle nous ont contés leurs aventures et découvertes dans ce pays d’Amérique centrale où le tissage est très présent. Gerty y est allée en 1995 pendant la guerre civile, Josiane et Michéle, respectivement en décembre 2007 et janvier 2008.
Elles nous rappellent que le pays compte 11 millions d’habitants descendants de la civilisation Maya. Au Nord se trouve une grande zone de jungle presque inaccessible, au Sud ce sont les montagnes (les hautes terres), c’est là que l’on peut rencontrer des tisserands.

Une seule route goudronnée traverse le pays d’Est en Ouest ce qui encourage l’analphabétisation (beaucoup d’isolement). Les familles sont souvent composées de 10 à 12 enfants. Le matin, les femmes préparent les tortillas à base de farine de maïs (base de leur alimentation) puis elles s’attèlent à leur métier sous la bienveillance d’ Ixchel, déesse de la lune et du tissage.

Les métiers sont très rudimentaires, elles font des Ikat, tissages par brochage, ainsi que des broderies. Le vêtement traditionnel féminin est coloré, aux motifs spécifiques à chaque village, il se compose d’une blouse (le huipil), d’une jupe (la corte), tenues par une ceinture également tissée. Les femmes portent également sur l’épaule un Tzute, piéce de tissu pouvant avoir plusieurs utilités (baluchon…).

La journée s’est clôturée par un tour de table pour présenter notre travail textile des derniers mois.

lundi 31 mars 2008

C’était le dimanche 23 mars…

Prendre la route au petit matin, être accompagnée par le soleil et partir vers Douville à la rencontre du fléché, c’est ce que j’ai fait ce dimanche là. Nous étions quatre stagiaires, entre les mains agiles et expertes d’Isabelle. Au programme le matin, café, thé, biscuits et chocolats de pâques, puis première expérimentation du fléché pour assimiler le geste de base, pour apprendre à nos doigts à être ordonnés et lests, tisser d’une manière instinctive… un fil de chaîne à mettre en trame, et hop, dessus, dessous, le tout dans le bon ordre !



Pause réconfort, midi sonne ses douze coups de fourchettes, les petits plats aux milles saveurs et couleurs, préparés amoureusement par Nadine, nous requinquent tout de suite !


L’après midi repart de plus belle avec l’apprentissage du changement de fils de couleur et nous voilà à « tricoter » de nos doigts de belles rayures. Exercice suivant, ça se corse, les méninges sont à fond pour nous faire réussir un beau motif flammé.

Toutes mes erreurs de la journée me font comprendre le potentiel créatif de cette technique et je sens dès mon retour (sous la pluie) que je vais m’approprier cette technique très rapidement ! D’ailleurs, j’ai tissé deux nouvelles bandes en mélangeant des matières différentes pour continuer à tester la technique, apprivoiser mes envies et mes doigts biensur!

Au final, journée réussie et enrichissante, maintenant j’attend la journée de perfectionnement avec impatience pour nous attaquer au chevron.
Pauline

vendredi 21 mars 2008

Collaboration artisans et designer

Je viens de lire dans le dernier numéro de la revue Atelier d’Art, un article sur une expérience réalisée au sein du pôle des métiers d’art de Nontron en Dordogne : un designer a collaboré avec des artisans de la région, tels Frédérique Lafforgue pour le tissage (chemin de table) et Théa de Lange pour le feutrage (bancs) autour d’un projet original d’une « malle repas ». Bonne lecture!Pour en savoir plus sur cette revue, c'est ICI.

jeudi 21 février 2008

Tiss’Amical en avril

Les adhérents de l’association sont conviés au prochain Tiss’Amical qui aura lieu le dimanche 6 avril 2008, à partir de 10H, à Saint Geniés (24), Chez Gerty Westerveld. Le thème de la journée sera «le Guatemala» car Josiane Dumont et Marie Lecornué ont voyagé dans ce pays. Josiane nous montrera des tissages de là-bas et nous fera voyager autour de leurs decouvertes et de leurs rencontres !

dimanche 13 janvier 2008

fournisseur de fils

Voici un message de Catherine Wallaert, merci pour ton info :
En parcourant le forum du filage, je suis tombé sur une discussion concernant un fournisseur de fils en cônes pour le tissage qui me semble très intéressant! Ce sont des belges, voici leur site internet: http://www.bart-francis.be/
Leur site est en quatre langues!!! Français, néerlandais, anglais et allemand, intéressant vu la diversité de nations au sein de notre asso...Ils vendent des cônes de soie, de coton, de lin, des mélanges,.... à des prix fort intéressants! je crois

bon dimanche,
cathy